Bottines et boots Palladium Pallabrousse Baggy L2 U Noir vue détail/paire Automne/Hiver Cuir/Textile ICRQCP

€264.64  €105.86
Economie : 60%

  • Modèle : ICRQCP
  • 622 Unités en stock

Veuillez Sélectionner :




Ajouter au Panier :


Bottines et boots Palladium Pallabrousse Baggy L2 U Noir vue détail/paire Automne/Hiver Cuir/Textile ICRQCP
On en pense quoi ?

Pour le plus grand bonheur des modeux avides de nouveautés shoes et ultra fans de Palladium, les fameuses rangers Baggy Palla H reviennent sur le devant de la scène version cuir patiné pour encore plus de style. A porter avec vos looks préférés, elles vont transfigurer votre allure et vous inscrire dans la sphère très privée des hommes qui savent se saper ! Cliquez vite pour les rangers Palladium Baggy Palla H ! La semelle intérieure est amovible.

En savoir plus
Type: Bottines et boots
Ref.: ICRQCP
Saison: Automne/Hiver
Largeur: Standard
Pays de fabrication: Chine
Construction: Soudé
Pointure de réf.: 42
Couleur: Noir
Hauteur de tige: 7 cm
Hauteur du talon: 2,5 cm
Doublure: Textile
Dessus / Tige: Cuir/Textile
Type de semelle: Intérieur amovible
Semelle intérieure: Textile
Semelle extérieure: Caoutchouc

A l’origine de la marque Palladium, il y a d’abord un savoir-faire industriel unique lié à une maîtrise de la toile, du cuir et du caoutchouc. Il y a aussi un processus de fabrication complexe et inimitable, témoignage d’une expérience forgée au cours des années. De ce savoir-faire, de cette expérience vont naître les modèles qui ont fait la légende de la marque : la « Pallabrousse » (1950), la « Pallatennis », la « Pallabasket » (1960) et la « Pampa » (1990) parée de mille couleurs. Aujourd’hui, Palladium élargit encore son offre, présente des lignes nouvelles tout en restant fidèle à ses racines et demeure un de ces liens ténus et indispensables qui unissent les générations. Ainsi, Palladium a-t-elle projeté de lancer une nouvelle ligne cette année, PLDM by Palladium, plus urbaine et moderne, au design au plus près des tendances. « L’esprit de la marque là. L’émotion est intacte. On marche toujours avec ce que l’on a dans la tête ».